Corridor appalachien accueille un 15e membre affilié...

Corridor appalachien accueille un quinzième membre affilié, la Fiducie de conservation Massawippi, et agrandit son territoire d’action

 09 décembre 2011

La Fiducie de conservation Massawippi, organisme de conservation nouvellement constitué, peut dorénavant bénéficier de l’expertise de Corridor appalachien (ACA) dans la réalisation de ses projets de conservation des milieux naturels à perpétuité. Par ce partenariat, ACA vient consolider son réseau de membres affiliés dont la synergie contribue à la protection d’une portion importante des Appalaches.

Ce sont les terres adjacentes au Lac Massawippi et à ses affluents, d’une richesse écologique unique, que la Fiducie de Conservation Massawippi travaille à protéger. Opérant sous les auspices de la Fondation Massawippi Foundation depuis avril 2011 (regroupement de citoyens qui œuvre dans les domaines communautaire et environnemental), la Fiducie acquiert des propriétés, encourage les propriétaires terriens à vouer leurs terres à la conservation et supporte dans leurs démarches juridiques les personnes qui donnent des terres ou accordent des servitudes de conservation.

« L’existence même de Corridor appalachien, ainsi que sa disponibilité à aider nos premiers pas dans le merveilleux monde de la conservation des terres à perpétuité, assurent un soutien essentiel autant pour moi que pour les membres de la Fiducie. » nous livre Mme Margot Graham Heyerhoff, présidente de la Fondation Massawippi Foundation. Elle ajoute que « l’équipe de Corridor appalachien, avec son expérience et son expertise, donne espoir de concrétiser la sauvegarde de cette région magnifique. »

Corridor appalachien et les organismes de conservation affiliés collaborent et mettent ainsi en commun leurs efforts pour réaliser des actions de conservation. ACA offre son expertise du domaine de la biologie, de la géomatique et des processus administratifs et légaux, tandis que les membres affiliés initient des projets de conservation à l’échelle locale, contribuant ainsi à une stratégie de conservation régionale.

552 km2 de plus pour mener des actions de conservation

Corridor appalachien mène et soutient dorénavant des initiatives de conservation dans deux nouveaux secteurs qui présentent un patrimoine écologique exceptionnel. En effet, le bassin versant du Lac Massawippi, ainsi que certaines sections des sous-bassins versants de la rivière Yamaska (dans les environs du Canton de Shefford) sont désormais inclus dans le territoire d’intervention d’ACA. Celui-ci, situé dans la région naturelle des montagnes Vertes, s’étalait déjà depuis la frontière des États-Unis jusqu’à Richmond, englobant ainsi une partie de l’Estrie et de la Montérégie. La superficie totale du territoire passe donc de 2895 km2 à 3447 km2.

L’arrivée, à l’hiver dernier, du nouvel organisme Conservation Espace Nature Shefford au sein du réseau de membres affiliés d’ACA est à la source de l’agrandissement du territoire au niveau du Canton de Shefford. De plus, l’affiliation de la Fiducie de conservation Massawippi vient appuyer la décision d’agrandir l’aire d’intervention au bassin versant du lac du même nom.

« La présence de ces deux nouveaux membres affiliés et l’agrandissement du territoire d’action de Corridor appalachien reflète une volonté profonde des gens de la région à protéger un patrimoine naturel auquel ils sont attachés », affirme Marie-José Auclair, présidente de Corridor appalachien. Le maire du Canton de Shefford, Jean-Marc Desrochers, abonde en ce sens en soulignant l’exemple de sa municipalité : « un sondage mené auprès de la population au début 2010 a démontré toute la pertinence d’une démarche citoyenne en conservation; l’organisme Conservation Espace Nature Shefford a vu le jour à un moment crucial de l’évolution de la municipalité. Ce groupe peut dorénavant épauler la municipalité, et vice et versa dans un effort conjoint de conservation et d’intégration harmonieuse du développement. »

« La conservation est la pierre angulaire de la mission de Corridor appalachien, mais la concertation en est l’ingrédient essentiel » mentionne Marie-José Auclair. Les citoyens, les groupes de conservation et les municipalités présents sur le territoire d’intervention d’ACA peuvent unir leurs forces afin de protéger les beautés naturelles qui nous entourent.

En terminant, Corridor appalachien souhaite remercier la Caisse populaire Desjardins de Brome-Missisquoi pour son appui financier. La Caisse encourage les actions d’ACA dans le cadre de la campagne « Changer le monde, un geste à la fois », initiée par Équiterre.

Les commentaires sont fermés.